Une femme diagnostiquée intolérante aux ondes a obtenu du TGI de Grenoble de pouvoir installer, à la place son compteur connecté de nouvelle génération, un compteur à relevé annuel.

Elle allait se réfugier dans sa cave ou dans sa voiture pour échapper aux ondes de son compteur d’eau. Une femme diagnostiquée électrosensible s’est vue autorisée par le tribunal de grande instance de Grenoble, statuant en référé, le retrait du compteur d’eau à radiofréquences installé à son domicile, selon son avocat Me Jean-Pierre Joseph et l’association Next-Up.

 

Dans ce jugement, rendu mi-novembre et présenté comme «une première» par Me Joseph, le tribunal réclame que soient enlevés «le compteur d’eau installé dans l’appartement de Mme C. et celui installé éventuellement dans la chaufferie et de les remplacer par des compteurs avec relevé annuel».

La suite de l’article sur le Parisien ici : hphttp://www.leparisien.fr/societe/la-justice-autorise-une-electrosensible-a-se-separer-de-son-compteur-d-eau-linky-09-12-2016-6435180.p