5 (100%) 1 vote

MORATOIRE. La commune de Montreuil (Seine-Saint-Denis) a annoncé ce 23 mai qu’elle suspendait immédiatement le déploiement des controversés compteurs électriques Linky. Cette décision fait suite à un débat de la majorité municipale et à un arrêté du maire (PCF), Patrice Bessac, instituant un moratoire sur le sujet.

Dans le dossier des compteurs électriques de nouvelle génération Linky, la municipalité de Montreuil rappelle en préambule qu’elle avait déjà adopté un vœu en date du 6 juillet 2016, par le biais duquel le maire (PCF) Patrice Bessac relayait les questions de ses administrés auprès des autorités et organismes compétents, et à la suite de quoi une instance de dialogue avait été mise en place. Or la ville de Seine-Saint-Denis affirme désormais que « de nouveaux faits portés récemment à [sa] connaissance […] ont conduit les élus à prendre la décision d’un arrêté suspendant le déploiement des compteurs« . Cette nouvelle étape dans la mobilisation des équipes municipales sur le sujet résulte « de nombreux incidents » qui ont eu lieu lors de la pose de Linky chez ses habitants.

Un argumentaire sur lequel la commune de Seine-Saint-Denis se fonde pour prononcer la suspension de l’installation « forcée sur l’ensemble du territoire communal » des compteurs connectés. Le communiqué de la mairie précise que « malgré la jurisprudence déjà fournie en la matière et consciente des risques d’annulation de ce moratoire par le juge administratif, la ville de Montreuil entend, avec cet arrêté, affirmer sa volonté que soient respectés les droits de ses habitants et entendues leurs inquiétudes légitimes« . Avec pour objectif d’obtenir des réponses aux interrogations des administrés et de la collectivité.

Source : https://www.batiactu.com/edito/a-montreuil-compteurs-linky-sont-stoppes-net-53051.php
Arrété du maire de Montreuil :
%d blogueurs aiment cette page :