La cryptosporidiose provoque des diarrhées et des maux de ventre qui peuvent durer plusieurs semaines. 38 personnes ont été intoxiquées dans le Sud-est de la France entre le 7 octobre et le 12 novembre.

Sa consommation déconseillée dans le secteur de Grasse après de nouveaux cas !

Après la détection de douze nouveaux cas de cryptosporidiose dans le secteur de Grasse ces dernières heures, les autorités sanitaires recommandent d’éviter de consommer l’eau du robinet dans sept communes. Une “mesure de précaution”, en attendant ce vendredi les résultats définitifs des analyses.

Les résultats définitifs des analyses de l’eau du robinet du secteur de Grasse ne seront finalement connus que ce vendredi. Mais les autorités sanitaires recommandent désormais d’éviter de la consommer, après la détection ce jeudi de douze nouveaux cas de cryptosporidiose dans cette zone. Cela porte à 80 le nombre de personnes porteuses du cryptosporidium, ce parasite qui provoque une infection du tube digestif.

Pour le moment, selon un communiqué de l’Agence régionale de santé (ARS), publié ce jeudi soir, l’eau potable n’est pas officiellement en cause. Elle parle d’une “suspicion de contamination” qui “se porte sur le secteur de Grasse, alimenté en eau par le canal du Foulon, qui aurait pu être contaminé suite à de fortes précipitations”.

De nouveaux prélèvements ont été réalisés pour établir avec certitude si l’eau est contaminée ou non. Les résultats sont attendus ce vendredi selon le maire de Grasse, Jérôme Viaud.

Eviter de consommer l’eau du robinet

Mais des mesures de précaution sont d’ores et déjà décidées. D’une part, une purge de tous les réseaux d’eau concernés va être réalisée. D’autre part, l’alimentation en eau va être modifiée pour les communes de Grasse, Châteauneuf-de-Grasse, Mouans-Sartoux, Opio, Roquefort-les-Pins, Le Rouret et Valbonne pour diminuer au maximum les apports du canal du Foulon.

D’ici la fin de l’enquête, et toujours par mesure de précaution, l’ARS conseille à la population concernée, et plus particulièrement aux personnes immunodéprimées ou greffées, de :

  • Consommer de l’eau embouteillée ou de faire bouillir l’eau du robinet pendant 2 minutes avant de la consommer ou de l’utiliser pour la préparation des aliments
  • Préparer les biberons avec de l’eau embouteillée
  • Se laver les mains régulièrement avec une solution hydro-alcoolique suivie de séchage, pour éviter la transmission du parasite.

L’eau du robinet peut toujours être utilisée pour la cuisson des aliments, la douche, les usages ménagers (vaisselle, linge…).

Source France Bleue

%d blogueurs aiment cette page :