5 (100%) 1 vote[s]

Quelqu’un aurait dit «  » Que celui qui cherche ne cesse point de chercher jusqu’à ce qu’il trouve … »

Je suis donc, un chercheur passionné et émerveillé par la Vie qui a voulu tout simplement comprendre ce qu’EST la VIE. Continuant à 49 ans (oui je sais je fais moins …) d’affiner ma compréhension de ce qu’elle EST, je sais parfaitement ce qu’elle n’est pas !

Vous m’accorderez, que nous sommes dans une société qui se dit être à la pointe du point de vue scientifique, et pourtant, nous sommes de plus en plus malade et de plus en plus longtemps. J’ai voulu comprendre ce paradoxe.

J’ai découvert qu’en fait nous sommes de plus en plus malade car nous nous égarons de plus en plus des règles de base de la Vie, de part notre inconscience de ce qu’elle EST c’est à dire nous-même.

La maladie étant le marqueur de transgression de ses règles de Vie, j’ai découvert qu’elle avait besoin d’un complice pour persister : le stress oxydatif. Ce stress oxydatif est bien connu du corps médial puisqu’il est repéré dans la plupart des maladies neurodégénératives, des maladies chroniques et/ou cancers.

La cause du stress oxydatif est soi disant multifactorielle, mais n’y aurait t’il pas dans le lot, une cause qui aurait la suprématie sur toutes les autres … ?

Je pense en avoir trouvé la cause des causes qui est pour moi un cocktail mortel, composé d’eau, d’électricité et de métaux, que nous utilisons tous les jours contre nous et ce, de façon complètement inconsciente.

J’explique dans cette vidéo de façon rationnelle comment notre corps est soumis à son insu et de façon pratiquement permanente à un stress oxydatif majeur. Sous cette contrainte, parfaitement occultée, il est « normal » que notre corps souffre et qu’il ne puisse manifester son plein potentiel malgré l’apport massif de médicaments ou autres compléments …

Je donne également la solution simple afin que des processus d’auto-guérison propre à la Vie puisse se manifeste de façon spontanée et naturelle. Conscient de l’importance majeure qu’a cette vidéo pour le bien être de tous, mais conscient également que le résultat ne m’incombe pas, je vous laisse le soin de la partager.

Bien à vous tous, Jean Philippe, celui qui EST, et qui regarde d’une fenêtre différente de la votre.

PS : Merci à mon ami Paul Hervé Riche du fond du cœur pour m’avoir dit cette phrase magnifique qui m’a profondément ému : « Nous sommes le même qui regarde d’une fenêtre différente »

%d blogueurs aiment cette page :